FOCUS SUR... La musique en famille

La musique en famille


Joëlle, comment se déroule un cours de musique en famille ?
Parents et enfants sont assis par terre, sur des petits tapis disposés en cercle. Je commence par une chanson « d’accueil » selon la saison, pour laisser aux derniers participants le temps de s’installer.
Une chanson de bonjour pour accueillir chaque enfant individuellement.
Des comptines de mains ou de corps ou les deux !
Un panier d’instruments à explorer à son rythme, avec une chanson, ou un canon avec les adultes, pour accompagner.
Un moment debout avec des marches rythmées, des rondes, des poufs ou des badaboums.
Les enfants non-marchants sont tenus dans les bras.
Retour au calme et chanson au-revoir.



 *Joëlle - Musicienne Intervenante. Joëlle collabore avec Tribul’actions depuis de nombreuses années, elle anime les atelier de musique en famille, le samedi matin à l’Ermitage. 

On est d'accord, ce n'est donc pas un cours académique ?
Ce n’est pas un cours mais un “atelier”. Je ne prétends en aucun cas apprendre à chanter !

As-tu des petits rituels pendant ton cours ? Peux-tu nous les expliquer ?
Le rituel du bonjour et au revoir. Pendant ces moments-là, chaque enfant est assis près de son parent (autrement ils sont libres de bouger, courir autour du groupe, la seule limite étant de ne pas se faire mal et de ne pas faire mal aux autres).
Le rituel du panier d’instruments est très attendu des enfants. Il faut dans un premier temps regarder et écouter les instruments que je présente un à un. Quand le panier est vide, les enfants se saisissent des instruments.

Pour être très honnête avec toi, le public pouvant être très jeune, je me pose LA véritable question que tout parent se pose avant de s'inscrire avec son enfant, comment ça se passe si mon enfant pleure ou s'il n'écoute pas ?
Un enfant de moins de trois ans ne reste pas assis sans bouger pendant 45’-1h !
Si un enfant pleure, c’est qu’il est sans doute fatigué ou qu’il a faim ! Je dis toujours aux parents qu’ils ne doivent pas se sentir gênés, et que l’atelier est aussi pour eux, pour leur transmettre des chansons, jeux, qu’ils pourront refaire chez eux.
Mes réponses concernent plus particulièrement l’atelier des 0-3 ans. Pour les plus grands, c’est un peu différent ; on peut faire des rythmes, du djembé, on peut faire des jeux d’éveil musical que j’adapte au public.
Les groupes sont très variables, et ce que je propose est assez varié selon le nombre de participants et leurs âges !

Découvrir nos autres ateliers : 

Posts les plus consultés de ce blog

Au programme de janvier et février 2019 !